Blog

Tous
sept. 13 / 2011
Social Commerce ?
Le monde du e-commerce et le monde du Web social étaient jusqu’à présent des mondes qui se côtoyaient sans vraiment se rencontrer. Les entreprises du Web social s’occupaient de Web social, les entreprises e-commerce de e-commerce. De même pour les entrepreneurs eux-mêmes : les entrepreneurs du e-commerce venaient plutôt du monde du commerce, ceux du Web social, du monde du Web. Pourtant, le e-commerce est historiquement et intrinsèquement un secteur innovant, avec des innovations dans les domaines :
  • logistiques (supply chain, stockage, livraison, etc.);
  • commerciaux et marketing (modèles économiques, image distinctive voire disruptive, publicité, « communautés », etc.);
  • et techniques (développement et gestion des boutiques, moyens de paiement, etc.).
Dans ces deux dernières catégories (commercial-marketing et technique), le rythme d’innovation s’est, ces dernières années, sensiblement accéléré, de même que le rythme d’adoption de ces innovations à la fois par les e-commerçants et les consommateurs et utilisateurs. Le e-commerce est aujourd’hui de plus en plus lié aux innovations technologiques et d’usage du Web grand public, c’est-à-dire du « Web d’aujourd’hui », celui des réseaux sociaux, de Facebook et Twitter. L’intersection du Web social et du e-commerce, ou social commerce, voit naître des opportunités gigantesques, alors que la part du e-commerce dans le commerce total ne cesse de croître, et que cette croissance ne semble pas près de s’arrêter. En particulier, pour les entrepreneurs du Web social, le e-commerce permet de trouver des modèles économiques solides pour monétiser leurs activités. | Article écrit par Julien Chaumond "Social Commerce"

Le monde du e-commerce et le monde du Web social étaient jusqu’à présent des mondes qui se côtoyaient sans vraiment se rencontrer. Les entreprises du Web social s’occupaient de Web social, les entreprises e-commerce de e-commerce. De même pour les entrepreneurs eux-mêmes : les entrepreneurs du e-commerce venaient plutôt du monde du commerce, ceux du Web social, du monde du Web.

Pourtant, le e-commerce est historiquement et intrinsèquement un secteur innovant, avec des innovations dans les domaines :

  • logistiques (supply chain, stockage, livraison, etc.);
  • commerciaux et marketing (modèles économiques, image distinctive voire disruptive, publicité, « communautés », etc.);
  • et techniques (développement et gestion des boutiques, moyens de paiement, etc.).

Dans ces deux dernières catégories (commercial-marketing et technique), le rythme d’innovation s’est, ces dernières années, sensiblement accéléré, de même que le rythme d’adoption de ces innovations à la fois par les e-commerçants et les consommateurs et utilisateurs.

Le e-commerce est aujourd’hui de plus en plus lié aux innovations technologiques et d’usage du Web grand public, c’est-à-dire du « Web d’aujourd’hui », celui des réseaux sociaux, de Facebook etTwitter.

L’intersection du Web social et du e-commerce, ou social commerce, voit naître des opportunités gigantesques, alors que la part du e-commerce dans le commerce total ne cesse de croître, et que cette croissance ne semble pas près de s’arrêter. En particulier, pour les entrepreneurs du Web social, le e-commerce permet de trouver des modèles économiques solides pour monétiser leurs activités.

Julien Chaumond "Social Commerce"

{ImageControl}
{lblDate}
{CategoriesControl} {lblTitel}
{dvText}
^
enveloppeContactez-nous!
telAppelez-nous!
Ce site web utilise des cookies afin d'améliorer votre expérience sur notre site.
En cliquant sur "accepter", vous nous autorisez à collecter des données statistiques de manière anonyme.
En savoir plus